Get Adobe Flash player

En Guinée

EN GUINÉE EN AUTOMNE 2016

Porter de petites lampes d’espérance.

En 1953, en réponse à l’appel lancé par Pie XII aux congrégations religieuses pour qu’elles s’engagent en mission s’est ouverte les Sœurs se rendent en Guinée. Formées sur place par les Pères Blancs, elles ouvrent des écoles et des dispensaires et commencent à œuvrer pour la promotion de la femme africaine. En 1967, leur expulsion par le Président Sékou Touré met un terme à leur présence dans ce pays.

Mais la flamme de la mission est allumée : « toutes nous avons un impérieux devoir de solidarité à l’égard des peuples défavorisés, chez qui l’éducation est une tâche urgente ».

En vue d’un retour en ce pays, les Sœurs de Sainte-Ursule en Côte d’Ivoire sont accueillies par Monseigneur Raphaël Balla GUILAVOGUI, évêque de N’ZÉRÉKORÉ, République de Guinée /Conakry, qui leur propose la paroisse de Sérédou, jeune paroisse qui n’abrite pas encore de religieuses et comptent un prêtre et un séminariste en stage.

En automne 2016, Sœur Suzanne BEAVOGUI, Sr Elisabeth COMPAORÉ et Sr Edwige KOUASSI commencent une aventure de foi.

Le terrain est propice sur le plan de la pastorale, de l’éducation, de l’encadrement des jeunes, des femmes et des enfants. Là, les Sœurs portées par le charisme de la Compagnie peuvent se donner avec joie à cette église locale.

1953 2016