Get Adobe Flash player

Mission éducative

Envoyées en mission éducative

Envoyées par le Père, en Jésus

Photo1En Jésus, l’Envoyé du Père, les Ursulines sont envoyées au monde d’aujourd’hui. Quand elles s’engagent dans la vie religieuse, elles se consacrent à Dieu au moment de la communion, pour signifier qu’elles vont, par Lui, avec Lui et en Lui, incarner la Tendresse de Dieu, là où elles sont envoyées. Envoyées, donc reliées, d’une part, à Jésus qui les envoie, d’autre part, aux frères et sœurs qu’elles vont rencontrer.

«Je me dispose à faire ce que Dieu attend de moi.» Mère Anne

A l’écoute de la Parole

Photo2Anne de Xainctonge, Fondatrice des Ursulines, voulait des sœurs « bien revêtues de Jésus-Christ », sinon comment témoigneraient-elles de Lui ? L’oraison quotidienne et une lecture assidue de la Parole de Dieu leur permettent de contempler Jésus priant, enseignant, guérissant, bénissant … ceux qui viennent à Lui. Ainsi, Jésus devient pour les Ursulines le Chemin qui les conduit au Père comme aux frères et sœurs proches ou lointains. Mettre la Parole au cœur de sa vie personnelle comme de sa mission, c’est, pour chacune, une invitation pressante des Constitutions.

Une mission au service de l’Eglise en Suisse ou en Côte d’Ivoire

Vouées à une mission éducative, les Ursulines s’engagent au service des Eglises locales, selon les besoins actuels du monde et les possibilités de leurs communautés. La formation, l’âge des sœurs, l’évolution des peuples les engagent parfois sur des chemins inédits.

 

Durant le chapitre d’affaires de juillet 2012,

les sœurs de Sainte-Ursule de Sion ont exprimé leur foi en la mission éducative que le Seigneur leur confie aujourd’hui.

 Je crois en Dieu qui m’envoie …  

 

Je crois en Dieu Amour, Miséricorde et Joie qui m’accompagne chaque jour et transforme ma vie pour la mission.

Je crois en ce Dieu Trinitaire qui m’a choisie dans ma faiblesse pour témoigner de la tendresse du Christ dans la simplicité et la joie.

Je crois en Dieu qui nous invite, en communion avec Lui et avec nos sœurs, à la rencontre de l’autre tel qu’il est.

Je crois en Dieu qui m’appelle à l’accueil de toute personne dans une attitude d’ouverture, d’écoute et de don,  pour aider ainsi chacun à prendre conscience de sa dignité d’homme et d’enfant de Dieu.

Je crois en un Dieu fidèle et je Lui confie notre persévérance pour que « tout, en nous, soit une invitation à se donner à Jésus-Christ ». (Cstions, n° 7)